tpe journalisme 1es2
  Groupes  ·  S’enregistrer ·    Profil  ·  Se connecter pour vérifier ses messages privés  ·   Connexion     

FAQ · Rechercher · Membres


partie A

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpe journalisme 1es2 Index du Forum -> AXE 1 -> axe 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eloi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2010
Messages: 64

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 17:12 (2010)    Sujet du message: partie A Répondre en citant

Posté le: 02/02/2010 14:42:14    Sujet du message: Partie A
 
 
 

Le nombre de journaliste tués au cours d'une guerre s'accroit au cour du temps, selon Reporters Sans Frontières. Cela est dû à une multiplication des risques encourus pas les journalistes depuis une trentaine d'années.  

  
Tout d'abord, le reporter de guerre est bien entendu exposé au risques habituels d'une guerre : explosion de bombes, voitures piégées, mines, fusillades, etc... Et cela même dans des zones protégées : de nombreux hôtels internationaux sont désormais cibles d'attentats ou d'enlèvements. Cela est une conséquence de l'émancipation des journalistes vis-à-vis des différents corps armés présents sur place, dans le but d'accéder à de meilleures informations. Ainsi, le matériel de protection des reporters est désormais fournit par les maison d'édition, ce qui accentue les inégalités entre pigistes et statutaires (voir les articles Pigistes ou Stationnaires? et Protections).  

  
Mais depuis le début des années 80, de nouveaux risques sont apparus pour le reporter ; il était avant cela à l'abri des griefs des différents protagonistes de la guerres, civils et militaires, de par son rôle pacifique et l'opportunité pour les populations de faire connaître leur situation à travers lui ; sa protection était donc assurée quel que soit le camp ou il arrivait. Mais il a avec le temps été assimilé aux malheur s'abattant sur ces dernières et est désormais considéré comme un oiseau de malheur; cela est vrai particulièrement pour les journalistes occidentaux.  
Les reporters sont aussi les victimes de crimes crapuleux : ils peuvent être attaqués à cause du matériel, souvent électroniques, de grande valeur, ou pour les quantités importantes de devises étrangères qu'ils transportent. Leur enlèvement permet aussi aux ravisseur d'espérer une importante rançon.  
Mais ces prises d'otage servent aussi désormais à des fin politiques lorsqu'elles sont perpétrés par des groupes d'insurgés ou des révolutionnaires. C'est avec la guerre du Liban qu'ont été mis en pratique ces enlèvements, et l'exemple aura été retenu par la suite lors de chaque guerre.  

  
Enfin, et c'est l'évolution la plus tragique de la condition du journaliste, il est désormais officieusement la cible de corps armés parfaitement légaux, qui voit en lui une entrave au déroulement de leurs opération, un témoin gênant.   
C'est le cas des bombardements de bâtiments de télévision, ou d'assassinats de journalistes et de reporters durant de multiple guerres, action contraire aux loi de la guerre, à moins que les médias en question ne transmettent des indication opérationnelles d’un point de vue militaire.   

  
L’interprétation la plus indulgente témoigne au minimum d’une déficience majeure dans la chaîne de commandement. L’autre interprétation qui est celle de la FIJ( Fédération Internationale du Journalistes) est que ces opérations contre les journalistes étaient délibérées et relèvent du crime de guerre. Une indication allant en ce sens est qu’aucune enquête digne de ce nom n’a été engagée, qu’aucune sanction n’a été prise contre les auteurs de ces tirs ou leurs supérieurs et que des journalistes témoins directs de ces événements, toujours présents à Bagdad plusieurs mois après les faits, n’avaient toujours pas été invités à faire part de leur témoignage .  

  



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Fév - 17:12 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
eloi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2010
Messages: 64

MessagePosté le: Lun 22 Fév - 18:55 (2010)    Sujet du message: partie A Répondre en citant

maintanan vas falloir donner des exemples

Revenir en haut
eloi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2010
Messages: 64

MessagePosté le: Mer 24 Fév - 19:19 (2010)    Sujet du message: partie A Répondre en citant

et sa jmen occuppe

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:51 (2018)    Sujet du message: partie A

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpe journalisme 1es2 Index du Forum -> AXE 1 -> axe 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group · Theme and Graphics by Tim Blackman
Traduction par : phpBB-fr.com